Aller au contenu principal
Version : Canary 🚧

Routage

Le système de routage de Docusaurus suit les conventions d'une application mono-page : une route, un composant. Dans cette section, nous commencerons par parler du routage dans les trois plugins de contenu (docs, blog et pages), puis nous irons plus loin pour parler du système de routage sous-jacent.

Routage dans les plugins de contenu

Chaque plugin de contenu fournit une option routeBasePath. Cela définit où les plugins ajoutent leurs routes. Par défaut, le plugin de docs met ses routes sous /docs; le plugin du blog, /blog; et le plugin de pages, /. Vous pouvez considérer la structure de la route comme suit :

modèle de routes du pluginmodèle de routes du plugin

Toute route sera comparée à cette configuration de route imbriquée jusqu'à ce qu'une bonne correspondance soit trouvée. Par exemple, lorsqu'on lui donne une route /docs/configuration, Docusaurus entre d'abord dans la branche /docs, puis cherche parmi les sous-routes créées par le plugin docs.

La modification du routeBasePath peut effectivement modifier la structure des routes de votre site. Par exemple, dans le mode docs-uniquement, nous avons mentionné que la configuration routeBasePath: '/' pour docs, cela signifie que toutes les routes créées par le plugin docs ne seront pas préfixées par /docs, mais cela ne vous empêche pas d'avoir d'autres sous-routes comme /blog créées par d'autres plugins.

Voyons ensuite comment les trois plugins structurent leurs propres « boîtes de sous-routes ».

Routage des pages

Le routage des pages est simple : les chemins de fichiers correspondent directement aux URL, sans autre possibilité de personnalisation. Consultez les docs de pages pour plus d'informations.

Le composant utilisé pour les pages Markdown est @theme/MDXPage. Les pages React sont directement utilisées comme composant de la route.

Routage du blog

Le blog crée les routes suivantes :

  • Pages de liste des articles : /, /page/2, /page/3...
    • Le composant est @theme/BlogListPage.
  • Pages des articles : /2021/11/21/algolia-docsearch-migration, /2021/05/12/announcing-docusaurus-two-beta...
    • Généré à partir de chaque article Markdown.
    • Les routes sont entièrement personnalisables à travers le slug du front matter.
    • Le composant est @theme/BlogPostPage.
  • Pages de liste des tags : /tags
    • La route est personnalisable via l'option tagsBasePath.
    • Le composant est @theme/BlogTagsListPage.
  • Pages de Tag : /tags/adoption, /tags/beta...
    • Généré à travers les tags définis dans chaque front matter des articles.
    • Les routes ont toujours la base définie dans tagsBasePath, mais les sous-routes sont personnalisables à travers le champ permalink du tag.
    • Le composant est @theme/BlogTagsPostsPage.
  • Page archive : /archive
    • La route est personnalisable via l'option archiveBasePath.
    • Le composant est @theme/BlogArchivePage.

Routage des docs

Docs est le seul plugin qui crée des routes imbriquées. En premier lieu, il enregistre des chemins de version : /, /next, /2.0.0-beta.13... qui fournissent le contexte de la version, notamment la mise en page et la barre latérale. Ainsi, lorsque vous passez d'un document à l'autre, l'état de la barre latérale est préservé et vous pouvez passer d'une version à l'autre via la barre de navigation déroulante tout en restant sur le même document. Le composant utilisé est @theme/DocPage.

Les documents individuels sont rendus dans l'espace restant après que la barre de navigation, le pied de page, la barre latérale, etc. aient tous été fournis par le composant DocPage. Par exemple, cette page, /fr/docs/next/advanced/routing, est générée à partir du fichier ./docs/advanced/routing.md. Le composant utilisé est @theme/DocItem.

Le slug du front matter du doc personnalise la dernière partie de la route, mais la route de base est toujours définie par routeBasePath du plugin et le chemin de la version.

Chemins des fichiers et chemins des URL

Dans toute la documentation, nous essayons toujours d'être sans ambiguïté quant à savoir si nous parlons de chemins de fichiers ou de chemins d'URL. Les plugins de contenu mappent généralement les chemins de fichiers directement aux chemins d'URL, par exemple, ./docs/advanced/routing.md deviendra /docs/advanced/routing. Cependant, avec slug, vous pouvez rendre les URL totalement désolidarisées de la structure du fichier.

Lorsque vous écrivez des liens en Markdown, il peut s'agir soit d'un chemin d'accès à un fichier, soit d'un chemin d'accès à une URL, que Docusaurus détermine à l'aide de plusieurs stratégies.

  • Si le chemin a un préfixe @site, c'est toujours un chemin de fichier de ressource.
  • Si le chemin a un préfixe http(s)://, c'est toujours un chemin d'URL.
  • Si le chemin n'a pas d'extension, c'est un chemin d'URL. Par exemple, un lien [page](../plugins) sur une page avec l'URL /docs/advanced/routing sera lié à /docs/plugins. Docusaurus ne détectera les liens cassés que lors de la construction de votre site (lorsqu'il connaît la structure complète de la route), mais ne fera aucune supposition quant à l'existence d'un fichier. Cela revient exactement à écrire <a href="../plugins">page</a> dans un fichier JSX.
  • Si le chemin comporte une extension .md(x), Docusaurus essaiera de résoudre ce fichier Markdown en une URL et remplacera le chemin du fichier par un chemin d'URL.
  • Si le chemin a une autre extension, Docusaurus le traiterait comme une ressource et l'empaqueterait.

La structure de répertoire suivante peut vous aider à visualiser le mappage de ce fichier vers l'URL. En supposant qu'il n'y a pas de personnalisation de slug dans aucune page.

Un exemple de structure de site
.
├── blog # Le plugin du blog a routeBasePath : '/blog'
│ ├── 2019-05-28-first-blog-post.md # -> /blog/2019/05/28/first-blog-post
│ ├── 2019-05-29-long-blog-post.md # -> /blog/2019/05/29/long-blog-post
│ ├── 2021-08-01-mdx-blog-post.mdx # -> /blog/2021/08/01/mdx-blog-post
│ └── 2021-08-26-welcome
│ ├── docusaurus-plushie-banner.jpeg
│ └── index.md # -> /blog/2021/08/26/welcome
├── docs # Le plugin de docs a routeBasePath : '/docs'; la version courante a le chemin de base '/'
│ ├── intro.md # -> /docs/intro
│ ├── tutorial-basics
│ │ ├── _category_.json
│ │ ├── congratulations.md # -> /docs/tutorial-basics/congratulations
│ │ └── markdown-features.mdx # -> /docs/tutorial-basics/congratulations
│ └── tutorial-extras
│ ├── _category_.json
│ ├── manage-docs-versions.md # -> /docs/tutorial-extras/manage-docs-versions
│ └── translate-your-site.md # -> /docs/tutorial-extras/translate-your-site
├── src
│ └── pages # Le plugin de pages a routeBasePath : '/'
│ ├── index.module.css
│ ├── index.tsx # -> /
│ └── markdown-page.md # -> /markdown-page
└── versioned_docs
└── version-1.0.0 # la version a le chemin de base '/1.0.0'
├── intro.md # -> /docs/1.0.0/intro
├── tutorial-basics
│ ├── _category_.json
│ ├── congratulations.md # -> /docs/1.0.0/tutorial-basics/congratulations
│ └── markdown-features.mdx # -> /docs/1.0.0/tutorial-basics/congratulations
└── tutorial-extras
├── _category_.json
├── manage-docs-versions.md # -> /docs/1.0.0/tutorial-extras/manage-docs-versions
└── translate-your-site.md # -> /docs/1.0.0/tutorial-extras/translate-your-site

Voilà pour les plugins de contenu. Prenons un peu de recul et parlons de la façon dont le routage fonctionne dans une application Docusaurus en général.

Les routes deviennent des fichiers HTML

Comme Docusaurus est un framework de rendu côté serveur, toutes les routes générées seront affichées côté serveur en fichiers HTML statiques. Si vous êtes familier avec le comportement des serveurs HTTP comme Apache2, vous comprendrez comment cela se fait : quand le navigateur envoie une requête à la route /docs/advanced/routing, le serveur interprète cela comme une requête pour le fichier HTML /docs/advanced/routing/index.html, et retourne cela.

La route /docs/advanced/routing peut correspondre à /docs/advanced/routing/index.html ou /docs/advanced/routing.html. Certains hébergeurs font la différence entre eux en utilisant la présence d'un slash final et peuvent ou non tolérer l'autre. En savoir plus dans le guide slash de fin.

Par exemple, le résultat de la construction du répertoire ci-dessus est (en ignorant les autres ressources et le bundle JS) :

Sortie de l'espace de travail ci-dessus
build
├── 404.html # /404/
├── blog
│ ├── archive
│ │ └── index.html # /blog/archive/
│ ├── first-blog-post
│ │ └── index.html # /blog/first-blog-post/
│ ├── index.html # /blog/
│ ├── long-blog-post
│ │ └── index.html # /blog/long-blog-post/
│ ├── mdx-blog-post
│ │ └── index.html # /blog/mdx-blog-post/
│ ├── tags
│ │ ├── docusaurus
│ │ │ └── index.html # /blog/tags/docusaurus/
│ │ ├── hola
│ │ │ └── index.html # /blog/tags/hola/
│ │ └── index.html # /blog/tags/
│ └── welcome
│ └── index.html # /blog/welcome/
├── docs
│ ├── 1.0.0
│ │ ├── intro
│ │ │ └── index.html # /docs/1.0.0/intro/
│ │ ├── tutorial-basics
│ │ │ ├── congratulations
│ │ │ │ └── index.html # /docs/1.0.0/tutorial-basics/congratulations/
│ │ │ └── markdown-features
│ │ │ └── index.html # /docs/1.0.0/tutorial-basics/markdown-features/
│ │ └── tutorial-extras
│ │ ├── manage-docs-versions
│ │ │ └── index.html # /docs/1.0.0/tutorial-extras/manage-docs-versions/
│ │ └── translate-your-site
│ │ └── index.html # /docs/1.0.0/tutorial-extras/translate-your-site/
│ ├── intro
│ │ └── index.html # /docs/1.0.0/intro/
│ ├── tutorial-basics
│ │ ├── congratulations
│ │ │ └── index.html # /docs/tutorial-basics/congratulations/
│ │ └── markdown-features
│ │ └── index.html # /docs/tutorial-basics/markdown-features/
│ └── tutorial-extras
│ ├── manage-docs-versions
│ │ └── index.html # /docs/tutorial-extras/manage-docs-versions/
│ └── translate-your-site
│ └── index.html # /docs/tutorial-extras/translate-your-site/
├── index.html # /
└── markdown-page
└── index.html # /markdown-page/

Si trailingSlash est défini à false, la construction produira intro.html au lieu de intro/index.html.

Tous les fichiers HTML référenceront leurs ressources JS à l'aide d'URL absolues, donc pour que les ressources soient correctement localisées, vous devez configurer le champ baseUrl. Notez que baseUrl n'affecte pas la structure de fichiers du bundle émis : l'URL de base est un niveau au-dessus du système de routage de Docusaurus. Vous pouvez voir la combinaison de url et baseUrl comme l'emplacement réel de votre site Docusaurus.

Par exemple, le HTML émis contiendrait des liens tels que <link rel="preload" href="/assets/js/runtime~main.7ed5108a.js" as="script">. Comme les URL absolues sont résolues à partir de l'hôte, si le paquet est placé sous le chemin https://example.com/base/, le lien pointera vers https://example.com/assets/js/runtime~main.7ed5108a.js, qui n'existe pas. En spécifiant /base/ comme URL de base, le lien pointera correctement vers /base/assets/js/runtime~main.7ed5108a.js.

Sur les sites localisés, la locale fait également partie de l'URL de base. Par exemple, https://docusaurus.io/zh-CN/docs/advanced/routing/ a l'URL de base /zh-CN/.

Générer et accéder aux routes

L'action addRoute du cycle de vie est utilisée pour générer des routes. Il enregistre un morceau de configuration de route dans l'arborescence des routes, en donnant une route, un composant et les props dont le composant a besoin. Les props et le composant sont tous deux fournis sous forme de chemins que le bundler doit require, car comme expliqué dans l'aperçu de l'architecture, le serveur et le client ne communiquent que par le biais de fichiers temporaires.

Toutes les routes sont agrégées dans .docusaurus/routes.js, que vous pouvez visualiser avec le panneau des routes du plugin de débogage.

Du côté client, nous proposons @docusaurus/router pour accéder à la route de la page. @docusaurus/router est une réexportation du paquet react-router-dom. Par exemple, vous pouvez utiliser useLocation pour obtenir l'emplacement de la page actuelle, et useHistory pour accéder à l'objet historique. (Ils ne sont pas identiques à l'API du navigateur, bien que leur fonctionnalité soit similaire. Reportez-vous à la documentation de React Router pour les API spécifiques.)

Cette API est sécurisée SSR, par opposition à window.location qui est réservé aux navigateurs.

myComponent.js
import React from 'react';
import {useLocation} from '@docusaurus/router';

export function PageRoute() {
// Le routeur React fournit la route du composant courant, même en SSR
const location = useLocation();
return (
<span>
We are currently on <code>{location.pathname}</code>
</span>
);
}
http://localhost:3000
We are currently on /fr/docs/next/advanced/routing

Échapper aux redirections SPA

Docusaurus construit une application mono-page, où les transitions de route se font à travers la méthode history.push() du routeur React. Cette opération se fait du côté client. Cependant, la condition préalable pour qu'une transition de route se produise de cette manière est que l'URL cible soit connue de notre routeur. Sinon, le routeur intercepte ce chemin et affiche une page 404 à la place.

Si vous placez quelques pages HTML dans le dossier static, elles seront copiées dans la sortie de la construction et deviendront donc accessibles en tant que partie de votre site web, mais elles ne feront pas partie du système de route de Docusaurus. Nous fournissons un protocole pathname:// qui vous permet une redirection vers une autre partie de votre domaine de manière non-SPA, comme si cette route était un lien externe. Essayez les deux liens suivants :

- [/pure-html](/pure-html)
- [pathname:///pure-html](pathname:///pure-html)
http://localhost:3000
astuce

Le premier lien ne déclenchera pas une vérification de « liens défectueux détectés » pendant la construction de la production, parce que le fichier concerné existe réellement. Néanmoins, lorsque vous cliquez sur le lien, une « page introuvable » s'affichera jusqu'à ce que vous rafraîchissiez.

Le protocole pathname:// est utile pour référencer n'importe quel contenu dans le dossier static. Par exemple, Docusaurus convertirait toutes les ressources statiques Markdown en appels require(). Vous pouvez utiliser pathname:// pour que ce soit un lien ordinaire au lieu d'être hashé par Webpack.

my-doc.md
![Une image depuis static](pathname:///img/docusaurus.png)

[Une ressource depuis static](pathname:///files/asset.pdf)

Docusaurus ne supprimera que le préfixe pathname:// sans traiter le contenu.